Dans son discours, Michel Moly (PS), maire de Collioure.....


Présentation de la maquette mobile du désormais célèbre Moulin de Collioure (réalisé par M. Segura, de Llupia) ; remise d’un dictionnaire français/ catalan et catalan/ français aux enfants de l’école primaire ; annonce des résultats et distribution de prix autour des concours Collioure fleuri et Collioure dans le viseur (photos) ; discours de monsieur le maire : le moins que l’on puisse écrire est que la traditionnelle cérémonie de voeux du conseil municipal à la population, qui s’est déroulée hier soir au Centre culturel communal, était particulièrement animée grâce à un programme des plus fournis en événements locaux. D’ailleurs, les Colliourencs ne s’y sont pas trompés en s’y déplaçant en quantité et en qualité : près de 400 personnes étaient présentes ! Ainsi que de nombreuses personnalités extérieures au village, parmi lesquelles : Jean-Claude Portella (PS), maire de Cerbère venu en force avec nombre de ses adjoints, le commandant du CNEC de Mont-Louis, des élus de Banyuls-sur-Mer… et même Mme la présidente du Conseil général, Hermeline Malherbe (PS), qui a fait un bref passage après s’être rendue à Argelès-sur-Mer où le maire et conseiller général également, Pierre Aylagas (PS), présidait une cérémonie de voeux dans sa commune à la même heure.

Pour ce qui est de la remise des dictionnaires en langues française et catalane aux élèves des cours primaires, il s’agissait d’une innovation pour répondre efficacement à une demande exprimée pour ces enfants (19 au total) qui débutent l’apprentissage du catalan dès cette classe. Naturellement, ces dictionnaires pourront leur être (très) utiles durant la suite de leur scolarité… Cette belle initiative résulte d’un partenariat entre la commune de Collioure et l’Aplec (Association pour l’enseignement du catalan), les deux institutions partageant la même volonté de favoriser l’enseignement de la langue catalane aux nouvelles générations.

A propos de « Collioure dans le viseur » (Grand prix photo de la Ville de Collioure), qui fêtait cette année sa 20ème édition, et dont le thème 2011 était « Travailler à Collioure », c’est Marc Gilmant, qui a mis en scène le pêcheur Louis Baloffi dans sa nouvelle activité de retraité (!!!), tout en conservant intacte sa passion de la mer et des bateaux (dont il produit de superbes maquettes), qui remporte le prix décerné par le public. Le jury a choisi pour son attribué son 2ème prix la photo d’ Alain Darmois, présentant de manière originale les coulisses d’un restaurant. Le 1er prix, enfin, revient à Martin N. Johansen, représentant une séance de dégustation appliquée avec le caviste et l’oenologue dans la Cave des Dominicains.

, conseiller générale du canton de la Côte Vermeille et 1er vice-président de l’Assemblée départementale, a souligné l’intérêt qu’il porte à ce rendez-vous annuel pas comme les autres : « Laissez-moi d’abord vous dire combien j’aime cette cérémonie des voeux. Voeux offerts à la population, voeux reçus, voeux échangés… Chaque année, face à une nouvelle année, une année toute neuve, nous nous retrouvons. Nous nous rassemblons, ici à Collioure, dans Collioure, avec Collioure ! (…). Le jour des voeux, c’est la fête de notre commune, c’est donc la fête des Colliourencqs. Je dis bien, de tous les Colliourencs, les anciens et les jeunes, ceux qui, déjà, sont engagés dans des responsabilités, la famille, le travail, l’avenir… Je pense en particulier à tous ceux qui, de diverses manières, comme nous le faisons à la mairie avec le personnel municipal et avec les élus, donnent des signes de leur attachement à la vie de notre village, de notre Collioure, à la vie de nos nombreuses associations ; elles ont besoin d’animation. Elles ont besoin d’animateurs. Je pense à ceux d’entre vous qui sont généreux de leur temps, àceux qui ont la responsabilité de nos institutions, écoles, administrations, lieux publics, lieux culturels, religieux, économiques, sociaux… 2012 est une année décisive : élection présidentielle, élections législatives.

– Il s’agit de choisir notre président de la république, de choisir nos représentants à l’assemblée nationale. Décisions majeures pour notre devenir. Majeures pour l’avenir de l’Europe. Ces élections, mes chers amis, contribuent à la vie démocratique de notre pays. Ces élections, mes chers amis, forgent notre démocratie représentative. Une démocratie qui, peu à peu, au fil des décennies, au fil des siècles, a été construite par nos anciens avec leurs rêves, leurs échecs, leurs craintes et leurs espoirs (…). Voter au printemps prochain, c’est vouloir faire confiance à nos représentants, du député le plus modeste jusqu’à l’important locataire de l’Elysée. Souhaitons à la République, souhaitons à la France une bonne année. Une année féconde pour le devenir de nos enfants, pour l’avenir de nos petis-enfants…

– D’un autre côté, je veux aussi vous parler de Collioure. Nous avons tous, ici, Collioure en partage : par notre attachement, notre fidélité, nos engagements, nos responsabilités, nous avons à participer à la vie démocratique de notre commune. Il s’agit moins ici de démocratie représentative que de démocratie participative. Nous sommes en effet invités à « participer ». A la mesure de nos moyens, certes, à la mesure de notre courage, de notre imagination, de nos impatiences. Nous partageons les ressources que nous offre Collioure : la mer, nos collines, notre terroir, notre histoire, celle du Bourg, celle du Faubourg et celle de nos villages alentour, notre héritage à transmettre aux jeunes d’aujourd’hui. Héritage matériel et spirituel, héritage social et moral… Nous partageons aussi ce bien collectif qui nous est confié. Et ce « bien », c’est Collioure. Un Collioure qui ne nous appartientn pas, mais un Collioure auquel nous appartenons (…). Je souhaite, qu’en 2012, chacun puisse s’affirmer dans sa singularité, et avec le souci de dépasser nos différences, voire nos oppositions. Je souhaite que, nous sentant profondément de Collioure, nous parvenions à un partage réellement démocratique. Pour employer un mot à la mode, je souhaite que chacun fasse preuve « d’empathie », c’est-à-dire du souci de prendre en compte le point de vue des autres, le point de vue de l’autre… Que 2012 vous accorde, autant qu’il est possible, une bonne santé surtout et l’affection de ceux que vous aimez. Que cette nouvelle année soit une bonne année pour Collioure et une bonne année pour la France ! ».

LISTE DES GAGNANTS « COLLIOURE FLEURI » 2011-2012

– Kader Battakar (9 rue Lapérouse) : 1er prix Jardins de 100 euros.

– Christiane Vilboux (9 rue André Ferrer) : 2ème prix Jardins de 80 euros.

– Madeleine Maso (1 impasse de la Galère) : 3ème prix Jardins de 60 euros.

– Jocelyne Bidet (12 rue Michelet) : 1 er prix Balcons et façades de 100 euros.

– Michelle Avenel (rue Militaire) : 2ème prix Balcons et façades de 80 euros.

– Jean Anastasio (16 chemin San Jaume) : 3ème prix Balcons et façades de 60 euros.

– Jackie Guiter (1- avenue Jacques Delcos) : 4ème prix Balcons et façades de 40 euros.

– Olivier Nimier (16 avenue Jacques Delcos) : 4ème prix ex-aequo Balcons et façades de 40 euros.

– Serge Orsal (16 avenue Jacques Delcos) : 4ème prix ex-aequo Balcons et façades de 40 euros.

près de 400 personnes étaient présentes