Feu d'artifice Banyuls sur Mer

Il nous avait promis un feu d’artifice aussi beau que ceux de Collioure ou de Saint-Cyprien, et pour cela il avait mis le paquet : mission réussie pour Jean Rède (UMP), maire de Banyuls-sur-Mer.
A 79 ans, hier soir, depuis la merveilleuse terrasse du bar de plage « Le Praïa », qui surplombe boulodrome, port et baie de Banyuls, Jean Rède était comme un gosse devant son arbre de Noël, tandis que son épouse Hélène, en délicieuse « maîtresse de maison », accueillait la jet-set locale et des décideurs en Côte Vermeille.
Pendant un gros quart d’heure, « le plus beau feu d’artifice qu’ait connu Banyuls-sur-Mer depuis vingt ans, au moins ! », s’enthousiasmera monsieur le maire, illuminera le ciel de l’une des plus belles baies de la Côte catalane française, pile-poil au-dessus de la mer Méditerranée. Magnifique… Ma-gi-que !
Il faut dire que pendant quatre jours, Banyuls-sur-Mer est en fête, avec manèges, bals populaires et concerts disséminés un peu partout entre front-de-mer et place centrale, sans oublier aujourd’hui un méga-concours de pétanque et en soirée l’orchestre Hold-Up (sensationnel !), sans oublier également les belles terrasses de cafés qui succèdent sur la plage, carrément les pieds dans l’eau, et où l’ambiance festive est particulièrement torride en cette époque de haute-saison. C’est que Jean Rède, lui, n’a pas froid aux yeux, il ne craint pas d’autoriser un « lâcher de décibels », comme d’autres, plus prudents, lâchent des pigeons ou des ballons les jours de « fiesta »…

Feu d'artifice Banyuls sur Mer