Flassa et sa chappelle, charnières des temps jadis

 

Serdinya, Joncet et Flassa* dans l’Histoire de notre département, trois villages plantés aux portes du Haut-Conflent, en allant vers Cerdagne et Capcir…

Traversant Villefranche-de-Conflent, via la route nationale (RN) 116, avant de vous lancer à la conquête de Dame Cerdagne et Sir Capcir, marquez donc une pause attentionnée autour du triptyque que sont ces villages jumelés : Serdynia, Joncet et Flassa*.

Flassa et son église rénovée « Saint Marcel » datant du 12e siècle, parties patrimoines du site, pour lesquelles il vous faudra chausser les bottes de « rando » mais dont l’accès est autorisé aux véhicules par une piste parfaitement carrossable.

Un endroit abandonné, piqué par les siècles mais au combien prestigieux. L’eau y coule au milieu de vielles bâtisses témoins d’un passé aux odeurs agricoles, pastorales… Là était un temps qui se mesurait par les tâches accomplies, là vous revient un parfum de nostalgie, celui des visages burinés de nos aïeux défilant dans les reportages noir et blanc de l’INA**

La Route Nationale 116, bientôt régionalisée – Ndlr. si l’on en croit une récente promesse de campagne faite par le Premier-ministre-Jean-Castex-ex-maire-de-Prades lors d’un séjour haut-perché à Font-Romeu-Odeillo-Via -, contourne maintenant Joncet ; Serdinya étant épargné sur sa partie basse (le bac), le long de la Têt enjambée par le célébrissime « Train Jaune », y faisant escale.

Au sein de ces communes associées, l’atmosphère y est détendue : les rivières aux eaux vivifiantes entremêlent leurs bruits sourds. Soudain apparait une maison sous un pont grandiose, une petite fille au cheveux dorés caressant un chien, des petits garçons shootant dans un ballon près de la blonde chapelle Saint-Jean-Baptiste, un père de famille attentionné vous proposant de l’eau fraîche ! Ambiances magiques bousculant les réalités quotidiennes. Partout de l’eau canalisée circulant dans les rues, puis au pied d’une fontaine, soudain, une pierre gravée « 1790 » vous replonge dans l’Histoire de France.

Poussez donc la visite en faisant grillade dans le magnifique point feu communal aménagé aux abords du fleuve, ou revivez un moment de convivialité gastronomique à la « Table de Serdinya ».

Félicitation à la municipalité qui a su, malgré les conditions « trafic-urbain », aménager des parkings avec un plan de circulation parfaitement adapté. Merci !

 

(Texte, légendes et photos Freddy Rabasse)

 

*Serdinya, Joncet, Flassa : communes associées au Conflent-Canigó, 240 habitants selon saison.

**INA : Institut National de l’Audiovisuel.

 

 

A la découverte de Joncet, libéré de la RN-116A

 

 

Sorti de la RN-116, plongez donc à la découverte de Serdinya : son patrimoine, ses eaux, son espace vital boisé, ses petites rues traversées par l’irrigation… et surtout l’accueil de sa population !