Avec le tournage du long métrage intitulé « Les Municipaux », le duo comique Les Chevaliers du Fiel est en train de mettre la commune de Port-Vendres sens dessus… dessous ! Pour notre plus grand plaisir, d’ailleurs. D’ailleurs, pour s’en convaincre, il suffit d’errer sur les quais du plus beau port du littoral roussillonnais : rapidement, on s’imprègne d’une certaine ambiance formidapplé et magique !

S’ils pouvaient, Eric CARRIèRE et Francis GINIBRE, demeurer ici jusqu’à la retraite, cela redonnerait des couleurs à notre Côte Vermeille…

Ce midi, Les Chevaliers du Fiel ont fait une halte très courue (et très remarquée) au comptoir du « France », reçus comme des princes par le maître des lieux, Franck F., et son équipe. Les mauvaises langues racontent que c’était pour l’heure apéritive. Un grand classique. Facile. Surtout lorsqu’on entre dans un bar sur les douze coups de Midi. Ce n’est pas pour faire des points de croix (même si c’était hier la Sainte-Croix…) ou pour s’inscrire à une partie de tennis. En tout cas, au comptoir, où il tombait des hallebardes anisées, ils y ont gagné leurs éperons têtes baissées, accompagnés, nous dit-on, d’un certain Bruno des DESCHIENS, de Port-Vendrais célèbres et, aussi, d’illustres inconnus jurant n’être là « que de passage »… On ne le répètera jamais assez : « Messieurs les Chevaliers, ne partez pas ! Restez avec nous, on vous kiffe trop ».