155 jours de mer…

 

David après avoir traversé les océans, passé les trois caps les plus prestigieux sur sa longue route est aujourd’hui au large de l’Argentine.
Il remonte doucement l’Atlantique… il n’a plus rien à découvrir, juste à rentrer le plus vite possible.
Le Cap Horn est maintenant loin derrière lui, ce dernier cap qui a fait couler tant d’encre, trembler tant d’hommes et pleurer tant de femmes sera pour David, à coup sûr un des grands moments de son tour du Monde…
il est aujourd’hui… Cap Hornier !
Nous pouvons en être fiers, et également la commune d’Argelès-sur-Mer qui malheureusement depuis le départ brille par son absence en communication sur cette belle aventure… !
Maintenant sa vitesse est constante, 130 à 150 miles par jour !
Il lui reste, en théorie… 6 500 miles à parcourir et d’après nos calculs les plus savants, cette arrivée se ferait aux alentours du… 1er avril !
Pour un tour du Monde a la voile, avouez que ce serait un beau poisson !
Ce mail reçut ce jour de David nous en dit plus…

« Ma remontée risque de ne pas être trop rapide. Si on regarde bien la météo en la faisant défiler toutes les trois heures on verra mieux les systèmes. Les dépressions se créent sur la côte Amérique du sud et me passent dessus pendant 12 h et ensuite je me retrouve sans vent pendant douze heures. Pendant les douze heures du passage de la dépression j’ai le droit aux trois rotations. Des vents de nord ensuite des vents d’ouest et ensuite des vents de Sud-ouest. Beaucoup de manœuvres pour finalement pas avancer beaucoup ! Enfin, je dirai que je suis pressé de retrouver les Alizées… Sinon la température remonte de jour en jour et c’est bien agréable. Toto est en très bonne santé et moi aussi. Autant la dernière semaine pour descendre au Cap Horn a été difficile, autant le passage du Cap a été magnifique. Je suis arrivé avec la fin d’une dépression, un vent mollissant et j’ai eu un temps magnifique. C’était vraiment une journée exceptionnelle. Tout va bien, j’ai la tête dans les étoiles après cette tournée des grands espaces et le cœur qui se réjouit à l’idée de retrouver bientôt Valérie. Merci à tous, merci pour tous vos messages qui me font toujours plaisir. J’arrive bientôt !!! ».

 

David