C’est une première fois inquiétante qui, selon nombre de professionnels perpignanais du tourisme, l’hôtellerie de la ville n’avait jusqu’ici jamais connue depuis la création du festival international du photojournalisme, VISA pour l’Image-Perpignan, dont c’est cette année la 31e édition : tous les hôtels n’affichent pas complet !

En cause, il semblerait, le phénomène de la plateforme Airbnb, comme en témoigne pour partie la capture d’écran que nous publions ci-dessous…

 

Leader mondial de la location de vacances, Airbnb progresse et prospère à la vitesse du soleil (c’est une image). Les inscriptions y sont 100% gratuites… et à ce jour plus de 12 millions de commentaires de voyageurs animent ce site pour la seule France !

Perpignan, mais également tout le Roussillon n’échappent pas à cette tendance.

Au début du mois d’août, par exemple, Jacques MANYA, maire de Collioure, nous confiait : « Nous avons à Collioure développé un Observatoire du tourisme à partir d’hébergements test. Les enseignements très intéressants sur la fréquentation hôtelière effectivement en baisse ont été mis en évidence avec une très forte hausse du Airbnb ».