L’équipe d’avant-saison du camping Le Haras (à droite Annick et Bastien Gil, les repreneurs).

 

 

Créé en 1981, repris en 2001 par Annick et Bastien Gil, le camping Le Haras, situé domaine Sant Galdric, sur la gauche à l’entrée du village Palau-del-Vidre, en venant de la D-914 (sortie N°9), a rouvert ses portes pour la saison 2022 le 1er avril dernier avec, sur son enseigne, une étoile supplémentaire !

En effet, ce sont désormais 4**** qui illuminent cette hôtellerie de plein air qui privilégient les emplacements « à la manière traditionnelle », le camping authentique en somme : chacun vient avec sa tente, sa caravane ou son camping-car. Au total, 131 emplacements qui développent une capacité d’accueil comprise entre 400 et 450 personnes en haute saison estivale.

L’endroit, niché à l’ombre du massif des Albères, est une sorte d’oasis à l’ambiance familiale et conviviale, ancrée loin de l’atmosphère de surpopulation des plages, à l’écart de la foule et des terrasses bondées, et en même temps si proche, si près, du climat des stations balnéaires qui font la réputation du littoral roussillonnais.

D’ici, de là, tous les accès sont possibles, directement à portée de mains : Argelès-sur-Mer et ses sept kilomètres de sable, la Côte Rocheuse avec ses villages hauts en couleurs (Collioure, Port-Vendres, Banyuls et Cerbère), la frontière avec l’Espagne, les terroirs d’aqui, le vignoble et ses appellations qui désormais fleurissent les tables gastronomiques, parmi les plus étoilées…

Justement, revenons à nos quatre étoiles du Haras, sachant que le camping abrite une salle de banquet, qui fonctionne désormais à l’année avec ses salles de réception attenantes – pour accueillir mariages, communions, anniversaires, repas associatifs… -, et un restaurant, dont la réputation n’est plus à faire, tant l’équipe qui officie en cuisine, devant les fourneaux ou en terrasse, sait mettre les petits plats dans les grands et, surtout, nous régaler avec des assiettes ensoleillées, un véritable plongeon dans les saveurs méditerranéennes !

Un dernier détail sur me Haras : entre biodiversité et grandeur nature, Annick et Bastien Gil cultivent un certain art de vivre en Roussillon, dont ils gardent intact le goût du silence et de la sérénité, un peu-beaucoup comme cette Provence haut-perchée dans les collines si chères à Jean Giono, et où l’écrivain de Manosque aimait « à faire aimer à planter des arbres »… Tout pour faire une halte poétique, à l’abri des regards, tout en étant dans le bain estival !

L.M.

 

+ d’infos… Le Haras : tél. 04 68 22 14 50 et www.camping-le-haras.com et contact@camping-le-haras.com