Faire de la commune du Barcarès une station de sports d’hiver dans la peau d’une station balnéaire, au bord de la mer Méditerranée : c’est le rêve cajolé par son maire, Alain FERRAND, depuis qu’il y aura vingt ans il a commencé à y penser, à tirer des plans sur la comète, à cogiter sur le sujet, à voyager pour visiter les plus beaux villages de Noël, en Alsace, dans les Hauts de France, en Allemagne… dans les Alpes

Avec ses chalets gigantesques plus vrais que nature qui abritent des restaurants, des brasseries, des montagnes de gourmandises, des charcuteries ibériques « haut-de-gamme », des boutiques de prêt-à-porter pour avant et après-ski, avec son Palais des glaces, sa patinoire, sa forêt de lutins, des rênes à chaque angle de rue, etc.-etc., Le Barcarès a en cette période un air authentique de saison d’hiver, mélange de Savoie et de Laponie.

L’édition 2019 du Village de Noël du Barcarès, la 6e du genre, est sans aucun doute la plus aboutie : « C’est splendide, magnifique, c’est merveilleux, c’est fantastique… c’est magique ! » ; à l’image de ce couple venu de Sérignan, près de Béziers dans l’Hérault, fidèle depuis les débuts, les superlatifs coulent à flot.

Car le succès du Village de Noël est surtout porté par les visiteurs venus de loin (beaucoup de la région toulousaine, du département de l’Hérault et du sud des Pyrénées), parfois même de très loin, comme cette famille qui arrive tout droit de Vendée : « Nous habitons près du grand parc de loisirs Le Puy du Fou*, où nous avons entendu parler du Village de Noël, alors que nous ne savions même pas où se trouvait Le Barcarès… On a regardé sur Internet et nous voilà avec les gosses ! On loge dans un hôtel à Narbonne car on n’a pas trouvé dans le coin, mais on passe tout notre séjour dans le Village avec un détour par le musée de l’Homme de Tautavel. Et nous sommes ra-vis, comme les schtroumpfs ! ».

Il est fréquent de croiser des visiteurs qui logent le temps de leur séjour à Canet-en-Roussillon, Perpignan et dans le département voisin de l’Aude. Cela génère autant de taxes de séjour pour l’économie locale.

Le Village de Noël du Barcarès s’étend sur près de quatre hectares, il emploie directement ou indirectement un gros millier de personnes pendant cinq mois. Faut voir quotidiennement la kyrielle de camions de livraison qui traversent le site avant l’ouverture du Village de Noël au public.

L’aspect économique de cette belle réalisation est incontestable. Dommage que localement les collectivités territoriales – le Département des Pyrénées-Orientales et la métropole Perpignan-Méditerranée notamment – ne l’ont toujours pas compris, alors que la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée présidée par Carole DELGA n’a pas hésité à soutenir l’heureuse initiative portée par un véritable engouement populaire : lors de la précédente édition, plus d’un million de personnes avaient visité le site, soit plus de deux fois la population permanente des P-O !

 

*Le Puy du Fou est un complexe de loisirs à thématique historique situé sur la commune des Epesses, en Vendée. Fondé en 1989 par Philippe de Villiers, il regroupe Cinéscénie et le Grand Parc.