l'Amirauté...

Avec près de 300 000 personnes sur quatre jours – dont plus de 100 000 pour la seule journée du 16 août… Qui abrite la fameuse soirée du non moins fameux feu d’artifice – les Fêtes de Collioure restent l’événement populaire numéro 1 sur le sol roussillonnais, un rendez-vous inégalé de par ailleurs sur l’ensemble du territoire départemental. Le clou de ces festivités est prévu comme d’habitude pour la journée du jeudi 18 août à l’Ermitage de Notre-Dame de Consolation – avec messe, sardanes, fanfares… – où tous les « puristes » des fêtes de Saint-Vincent se donnent traditionnellement rendez-vous.
Hier encore, l’ambiance feria a coulé dans toutes les rues et sur tous les quais de la « perle » de la Côte Vermeille, illuminée par une météo caniculaire et des orchestrations de très bon goût. Collioure, c’est aussi pendant ces grandioses fêtes le point de rencontre de nombre de Comités de fêtes, dont les représentants affluent de tout le département (à l’image de Bernard Lopez de Millas ou de Marc Badia d’Argelès-sur-Mer), voire de tout le Grand Sud Ouest, liés et reliés par une belle et chaleureuse solidarité.

Hier à la mi-journée, il était pratiquement impossible même pour un piéton ! de circuler dans Collioure...


Que peuvent bien se raconter Pierre Aylagas, maire d'Argelès-sur-Mer, et le docteur Fernand Siré, député-maire de Saint-Laurent de la Salanque

Michel Moly et son épouse Isabelle ouvrent le bal sur la terrasse des Templiers à Collioure...