Une fois de plus, venus à pieds, en stop, en voiture, en vélo, en bateau, en pédalo, en bus, en planche à roulettes, en trottinette (et même à cheval !), en amoureux, en famille, en célibataire, en catimini, en haussant les épaules, en fumant sans pipe et sans tabac, de son plein gré, en se faisant tirer l’oreille, à contre cœur, la fleur au fusil, contre vent et marée, tout feu tout flamme, chauffé à blanc, les bras pendants, le diable au corps, bon pied bon œil, tambour battant, quatre à quatre, plus vite que la musique, en buvant du petit-lait, en se frottant les mains : ils auront été des dizaines de milliers à venir en pèlerinage, dans la soirée de ce vendredi 16 août 2013.

10h, ce vendredi 16 août 2013, plage du Voramar à Collioure…

 

Dès 10h du matin, la plage du Voramar était littéralement prise d’assaut, par certes de nombreux pèlerins colliourencs venus assister à la procession en mer, mais également par la foule des grands soirs de feu d’artifice ! Fauteuils pliants en bandoulière, glacières en main, sac à dos et draps de bain : le prix du mètre carré était particulièrement chaud sur un sable déjà brûlant en attendant « LE » grand spectacle, « LE » feu d’artifice.

En fin d’après-midi, sur d’autres plages de Collioure, la même cohue.

Pour passer le temps, certain(e)s s’étaient même munis de guitares et de tambourins, d’autres de postes de radio, d’autres encore de Smartphones laissant échapper le dernier tube de Stromae : Formidable, c’était formidapple !

La suite, toute en images…