Ouillade.eu a pu se procurer en avant-première les clichés de quelques unes de la vingtaine d’embarcations (!), pour le moins bizarres-bizarres,  qui, le jeudi 15 août 2013, de 15h à 16h, évolueront en baie de Collioure, à l’occasion d’un championnat d’Objets Flottants Non Identifiés (OFNI), le « Coulapic », que Brice Sannac, l’un de celles et ceux qui s’activent pour la réussite de cette manifestation au sein du Comité Jeunes de Collioure, espèrent bien en suivant inscrite aux prochains JO qui se dérouleront en 2016 à Rio de Janeiro (Brésil)…

Jusqu’à la nuit dernière, de samedi à ce dimanche 11 août 2013, ces drôles de bâtiments flottants, du simple bateau de pêche au radeau de la méduse, en passant par une réplique saisissante du Titanic (dont l’histoire à coup sûr se répétera…), les participants ont fait preuve d’une imagination pour le moins débordante !

Respectant à la lettre le mode d’emploi de la Marine Nationale, pour ce qui est des navires de guerre, ou encore celui de constructeurs des Chantiers Navals de l’Atlantique, pour les paquebots de légende (dont l’échelle bien évidemment a été ramenée à la dimension d’un escabeau !), nos inventeurs auront été jusqu’au bout de leurs rêves, à l’image des célèbres et légendaires fous du volant qui, derrière Satanas, nous ont entraîné dans leurs aventures célestes et terrestres.

Combien de temps ces marins d’eau douce tiendront-ils en mer ? C’est désormais là tout le poids du suspens. En attendant, ils jouent les jolis cœurs, en bichonnant leurs bolides, en s’assurant des meilleures conditions pour flotter – du moins ils l’espèrent – le temps d’un 45-tours, deux minutes trente-cinq environ de bonheur comme le chantaient en duo Sylvie Vartan et Carlos.

Ah!, une dernière précision, le Bélem qui fait actuellement escale dans le port de Port-Vendres, ne fait pas partie du casting « Coulapic »… Et ce n’est pas une réplique « made in Petit-Louis » !