Selon un article posté sur le site lecourrier.es et signé de Loren GC, « en 2011 l’Espagne a reçu 57 millions de touristes, une hausse de 7,6% par rapport à l’an dernier selon les chiffres publiés par le ministère de l’Industrie, de l’Energie et du Tourisme. Les hausses les plus importantes viennent du Royaume-Uni, d’Allemagne et de France. Sur le plan des recettes touristiques, en 2011, les Britanniques ont dépensé 10 377 millions d’euros, les dépenses des Allemands s’élèvent à 8 669 millions d’euros et les Français ont dépensé 5 397 millions d’euros. Au total, en 2011, l’Espagne a recolté quelque 52.800 millions d’euros grâce à son secteur touristique qui n’a cessé de se développer (…). L’Espagne reste la 1ère destination touristique préférée des Français (…) ».

Mais pourquoi l’Espagne attire-t-elle autant les Français ? « Des vacances au soleil abordables, un tourisme balnéaire à des prix imbattables contrairement à ce qu’on peut trouver sur le marché français. Tout le monde s’y retrouve puisque le tourisme représente 10% du PIB (produit intérieur brut) dans la péninsule ibérique, un secteur vital en ces temps de crise (…) ».

Les régions balnéaires de Sol y playa concentrent 83% des arrivées internationales vers la péninsule. La région phare pour les touristes reste la Catalogne avec 13,7 millions de touristes ; elle représente 24,3% des régions visitées en Espagne. La communauté de Madrid a reçu 4,6 millions de touristes en 2011. Le Japon, l’Amérique latine et les Etats-Unis ont principalement contribué à cette augmentation.