Suite du périple de nos deux Argelésiens, Julien Gallos (Juju du Carnaval Café) et Sébastien Garcia, en Asie du sud-est…
« Depuis que nous avons quitté la Thaïlande, il est difficile de trouver une bonne wifi pour pouvoir vous donner des news. Kuala Lumpur est juste une mégapole avec ses tours, ses rues animées, ses complexes commerciaux immenses, du monde, du monde partout. Une sensation présente de sentir la Malaisie qui tient à devenir une puissance forte. Elle veut être d’ailleurs première partout, à commencer par ses tours jumelles les plus hautes au monde, « Petronas Tiwns Towers », plus de 450 mètres de hauteur, mais aussi son antenne de communication la plus haute et puissante du pays. Ce ne sont que des exemples… », raconte Juju.
Il poursuit : « Nous avons décidé de rester 7 jours au moins sur Kuala, journées rythmées par des ballades, visites et travail pour Seb’ l’après-midi.
Pour être honnête, la Malaisie ne restera pas une destination de rève pour ma part, je ne trouve pas d’intérêt, ni d’histoire vraiment présente. Les gens ne sont pas souriants ni avenants, hormis dans quelques endroits où j’ai décidé d’élire domicile régulièrement comme mon petit resto chinois.
Il faut dire que la religion est plutôt présente ici et tu vis en dehors des heures de la prière que les imans impose à la ville entière via les minarets des mosquées (il y en a partout et encore une fois soit disant la plus grande d’Asie plus de 25 000 fidèles de capacité).
Pour nous déplacer, nous nous essayerons au métro aérien, le prix varie de ta destination. Tu arrives à trouver quand même des choses hallucinantes comme les manèges genre Grand Huit situés à l’intérieur du plus grand centre commercial de Kuala « Time Square ».
Voilà ce que je retiendrais de ce pays, il me tarde à présent de partir… ».