(photo @rchives)

Conséquence directe de l’annulation des traditionnelles fêtes Saint-Vincent de Collioure, du moins dans la programmation des animations et festivités originelles : les très nombreux touristes « domiciliés » sur le territoire de la commune d’Argelès-sur-Mer (notamment dans la cinquantaine de campings) pendant la haute saison estivale, ne se sont donc pas rendus en voisins à Collioure et sont restés intra-muros à Argelès

 

L’effet a été immédiat : nombre de commerces argelésiens, le 16 août, ont réalisé un volume d’affaires inhabituel, très en-dessus des chiffres enregistrés pour un dimanche, journée traditionnellement marquée par de nombreux départs et, surtout, par l’exode massif des vacanciers en direction du célèbre feu d’artifice de Collioure… qui n’a donc pas eu lieu cette année ! Ceci explique cela. La logique, tout simplement.

Certains restaurateurs du front-de-mer, et jusque dans les écarts d’Argelès-plage, nous ont confirmé cette « surprenante » tendance ; « surprenante » parce que justement ils n’avaient pas fait le rapprochement avec la crise sanitaire du COVID-19 (coronavirus) qui a littéralement coupé du reste du département le village de Collioure, et ce depuis le 14 août jusqu’à la soirée de ce mardi 18 août.