Sur une terrasse suspendue… au-dessus du bar-restaurant-crêperie « Le Sirocco », le beau Vincent a donné carte blanche à Thierry Costa pour poursuivre l’aventure du « Taxi Brousse », ou plutôt le safari… La déco est surprenante, le climat chaleureux (forcément puisque on est sensé être dans la savane), les cocktails explosifs, la cuisine gourmande et l’équipe ma-gni-fi-que !

Lorsque on est installé sur ce toit-terrasse insolite et unique dans la station, difficile ensuite de sortir de cette cage dorée ! Ici, tout est à ciel ouvert. Comme à Marrakech, sur la célèbre place jemaa el fna, les bruits du souk – en l’occurrence des allées piétonnes dont celle de Jules-Aroles – remontent et créent un climat incomparable, avec ses odeurs, ses saveurs, ses douceurs, ses couleurs… Sur quelques dizaines de mètres carrés à peine, c’est un refuge d’exception qui déploie ses atouts pour se prélasser loin des regards indiscrets, au cœur de la station la plus populaire du littoral roussillonnais et languedocien.

C’est presque un nid d’aigle, haut-perché entre les pins, à l’abri du monde, de la foule. Fallait oser une telle architecture estivale, en toute simplicité certes, sans débordement de luxe, mais avec une table excellente : deux menus parfaits et une ribambelle de suggestions à prix très abordables. Le tout, bien sûr, dans une atmosphère festive, entouré de bomecs et de supernanas… sous le soleil de Los Argeles exactement !

On comprend pourquoi le Taxi Brousse s’est naturellement (au sens propre comme au sens figuré) imposé comme l’un des endroits de la station où il faut être et se montrer quand on est en vacances, tout simplement. A vous, dans cette jungle estivale improvisée, de trouver votre liane pour vous éclater… D’autant que tous les soirs il y a un Dijé qui ne joue (presque) que pour vous !

Avant de quitter l’endroit, n’hésitez pas à jeter un œil à l’intérieur : sur les murs, des toiles réalisées par des artistes du Burkina Faso, qui méritent qu’on s’y attardent. Elles accentuent le dépaysement. Entre grillades et robinsonnades, on se transformerait vite en sauvageon dans ce concept décidément très nature, entre déco vintage (très en vogue actuellement) et bar lounge.