Thierry Costa, du SunBeach, au milieu du groupe Los Lokos (de Maureillas-las-Illas).

Au départ, c’est une simple bande de copains, nous dit-on. Des copains d’abord de Maureillas, près de Céret, habitués à se retrouver au comptoir du bar du village, El Tap’s de « ficelle » (Jean-Louis pour les non-initiés), pour refaire le monde à leur façon, peut-être, pour envoyer de la bonne et excellente musique, c’est plus sûr.

Los LoKos (de Maureillas-las-Illas).

Hier soir, à Argelès-plage, sur le front-de-mer, dans les « murs » du bar-lounge SunBeach animé tout au long de l’été par Thierry Costa et la belle Virginie, ces jeunes gens de Maureillas ont renforcé et officialisé leur passion musicale pour donner naissance à un groupe, Los LoKos, dont le public présent espère qu’il ne s’agira pas là d’une simple apparition et puis s’en va !

Alain Dubuisson et Jean-Louis, dit « ficelle », du bar El Tap’s à Maureillas-las-Illas.

Le groupe, créé donc pour l’occasion (la nuit des saisonniers) a littéralement enflammé l’espace d’un SunBeach prolongeant l’été jusqu’au bout de la saison inscrite sur le calendrier. Les musiciens ont fait preuve d’une générosité qui a marqué les consommateurs qui n’ont pas hésité à sortir de leurs chaises et canapés pour entrer dans le bal en se déhanchant sur des rythmes sous les sunlights de Los Argeles !

Los LoKos a démontré avec talent les multiples facettes de sa gamme musicale, et ce dans un entrain à couper le souffle. C’est en ces termes flatteurs qu’il convient objectivement de souligner la création de ce groupe à part sur la scène artistique locale. D’ailleurs, nombre de noctambules avertis, nombre de Maureillanais avaient fait le déplacement, Jean-Louis de El Tap’s en tête, sans oublier Patrice Barcelo and C° (dont les coupes de cheveux ciselés dans la tramontane effraient toujours autant les oiseaux de nuit…).

Délivrant des aigus précis et des basses irréprochables – la manière d’une grande marque spécialisée dans la hi-fi sans concession – dans tous les styles de musique, Los LoKos a convaincu.

Gaëlle et Laya… Belles, belles, belles…

La soirée s’est prolongée par de belles et originales retrouvailles, on notera entre autres la présence de la toujours sublime Sandrine (Lannes), débarquée presque par hasard dans une mission nostalgique, aux côtés des créateurs du Playa ClubPsyché, Synchro and C° qui servirent de fondations au casino-jeux certes, mais surtout aux légendaires et précieuses nuits de la Côte catalane – les frères Jean et Charly Molins, d’Alain (Dubuisson) qui fit les belles heures nocturnes de l’allée piétonne Jules Aroles avec son incomparable Blues, de Chichi (toujours aux manettes de l’ Exotik Café), etc.-etc.

Alain Dubuisson et Sandrine Lannes.

Beaucoup, beaucoup de nightclubbers pour un « chic de générations » qui fera date ! Des consommateurs-spectateurs qui, à coup sûr (et certain) ne regretteront pas d’être venus au SunBeach, acclamant au passage l’une des plus belles signatures indélébiles du moment, Los LoKos. Coucou les revoilou ! Leurs ballades, leurs mélodies, leur manière de reprendre des standards, leur façon de s’incruster dans la « night », leur délicatesse et gentillesse à répondre aux souhaits (musicaux) du public : ces musiciens qui débutent ensemble, et indépendamment de la tendance affichée sur les blogs et autres sources de revenus, ont déjà tout d’un groupe de légende réputé pour ses quarts d’heure de gloire à plusieurs festivals. Ils tiennent le haut de l’affiche !