A nouveau, comme l’an passé, un cirque s’est installé pour une quinzaine de jours , au cœur de la haute saison estivale, sur l’un des sites les plus fréquentés de la station, à Port-Argelès.

Après les nuisances économiques du festival Les Déferlantes d’Argelès-sur-Mer qui pendant une dizaine de jours les a privés d’une aire de stationnement essentielle pour la majorité de leur clientèle, les commerces et restaurants doivent maintenant subir la présence de ce grand cirque qui, selon les acteurs locaux de l’activité commerciale, constitue « une véritable gêne à l’exercice de nos professions. Une telle présence sur une période aussi longue est impensable partout ailleurs sur le littoral. Comment la Municipalité en général, les élus en charge du tourisme et du port en particulier, n’ont-ils pas mesuré les conséquences de leurs actes ? L’an passé, déjà, nous avions tiré la sonnette d’alarme. Faut-il en déduire qu’il existerait un deal entre les propriétaires du cirque et la Ville ? En tout cas, la Municipalité doit réagir. Et vite ! Car tout cela n’est pas sérieux. Nous n’avons rien contre ce cirque en particulier, mais l’endroit sur lequel on l’a autorisé à s’implanter pour plusieurs semaines est totalement inapproprié, car source de nombreux inconvénients, dont celui du stationnement dont sont privés les commerces du port à cause justement de cette présence ».