Argelès-plage : ses bancs publics qui tournent le dos à la mer, ses rues piétonnes sans poubelles (imaginez le sketch que doivent faire les consommateurs pour se séparer d’un Kleenex, d’un emballage quelconque de sandwich, etc.-etc.), ses voleurs de bicyclette (dans le quartier du Marché de la Mer le phénomène est récurrent à un point tel que cela se produit quotidiennement jusque dans les jardins des habitations…), ses nids de poule sur la chaussée, l’absence de toute signalisation pour indiquer aux visiteurs qui débarquent sur les principales aires de stationnement « Où se trouvent la plage, le front-de-mer, les commerces…? »)… et son unique tabac (de l’allée Jules-Aroles) qui ferme entre Midi et 2.

Question : que demande-t-on le plus souvent – à la mi-journée, dans les allées piétonnes – à un cafetier, à un restaurateur, à un glacier ? « Vendez vous des cigarettes ? ».

Mais bon, faut pas non plus jeter la pierre à tous et noircir le tableau (déjà suffisamment sombre en ce début de saison estivale à cause notamment d’une météo capricieuse) ni jeter mémé (les Argelésiens de souche la reconnaîtront) dans les orties.

Il existe (et ils sont majoritaires) des commerçants dynamiques, sympathiques, accueillants, consciencieux et, surtout, très professionnels.

Allez prendre un drink ou vous attabler aux adresses suivantes dans le centre-plage et vous serez séduits par leur enthousiasme et la qualité du service rendu : l’Exotik Café, le Wantilan Café, La Villa et Les Planches sur le front-demer (anciennement Le Kommodo et L’Austral), le Sirocco, La Réserve bien sûr, La Cave, Chez Simon, Show Devant, Chez Jean-Pierre et Marie (L’Escalier), La Petite Fringale, La Maison, Le Solazo, La Bécassine, Pépé Luis, Petit Bateau, La Canne à Sucre, Le Casablanca, La Casa del Joker, L’Ardésia, Le Dibi, le Lilly’s Bar, le JOA Casino, le Camp Gourou… et la liste pourrait s’allonger (presque) à l’infini en direction de Port-Argelès : La Mandoline, le Pirate, Smart Pizza, La Bodega du Port, La Llonja, Le Bouchon, Le Skipper, Pizza Top, La Table du Coin… Ou en partant plage nord, en direction du camping municipal Le Roussillonnais : La Bodega d’ici (derrière la discothèque Le Pot Chic), la Nouvelle Vague (club-restaurant sur la plage)… il y a même un tabac-presse au centre commercial Costa Blanca.