Parmi les pépites de cette 12ème Fête Américaine d’Argelès-sur-Mer : une Dodge de 1939 (avec une mécanique signée Jaguar) aimablement exposée par Carlos. Superbe !

 

 

Ils débarquent de partout, et pas uniquement des quatre coins du département ! Nombreux sont en effet les cow-boys à avoir fait le déplacement depuis le sud des Pyrénées ou le nord de la nouvelle Grande Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée (Aveyron, Dordogne, Lot, Tarn-et-Garonne…), « à cheval » sur les rutilantes Harley-Davidson, et à mener le bal aux rythmes de la country music sur l’esplanade Charles-Trenet, dans les allées piétonnes et, surtout, sur les pelouses du front-de-mer manucurées par les services techniques municipaux et l’OMA (Office Municipal d’Animation)pour l’occasion. Grand sachem de ce rendez-vous depuis plus d’une grosse décennie, c’est le Perpignanais Eric CARDONNE, auquel les organisateurs doivent les prouesses techniques et scéniques … Cet auteur-compositeur-interprète – il a à son actif une soixantaine de chansons pour des spectacles (re)connus des deux côtés de l’Atlantique ! Il est incontestablement le plus grand expert de country music dans l’Hexagone : « Welcome to Argeles beach » pour « sa » 12ème édition de la Fête Américaine !

 

 

La fiesta irrigue toutes les rues de la station balnéaire ! un « special guest » à la boutique Crazy Tatoo, face au Sirocco Bar, au cœur de l’allée piétonne Jules-Aroles. Tous les soirs ils mettent le feu et, visiblement, le public adore. Et si cet été 2017 sonnait le renouveau de la station après plusieurs années d’une crise identitaire qui s’est soldée par l’absence de toute une génération de jeunes ? A suivre. Bravo et thanks à l’équipe de Crazy Tatoo !