De gauche à droite : Simon, Patrick PIENNE (président de l’association des commerçants du centre-plage) et le disc-jockey cérétan ViKtor.

 

« Chez Simon » : été comme hiver, c’est le phare de la station balnéaire, planté dans un « corner » stratégique, idéalement situé au cœur des allées piétonnes, ce lieu de restauration rapide historique a ouvert en 1976 et, depuis, n’a cessé de fidéliser une clientèle de proximité, Perpignanais et Toulousains en tête, mais également venue parfois-souvent de très loin, Bretons et gens du Nord, par exemple.

Il faut dire que Simon et son épouse Mimi – couple indestructible s’il en est un – adorables, à la tête de l’établissement depuis son ouverture (Simon l’a créé il avait à peine 15 ans et des poussières – ce serait impossible aujourd’hui), vous accueillent, vous reçoivent, comme si vous faisiez partie de la famille. Lui a toujours le dernier mot pour rire, elle est un bouquet de gentillesse. « Chez Simon », c’est un peu-beaucoup la malle aux souvenirs d’Argelès-plage. Ici, des gens se sont connus et reconnus, des idylles se sont formées pour aller jusqu’à convoler en justes noces, des actes de naissance ont été programmés, des écrivains ont vu le jour sur le comptoir, des personnalités locales se sont déshabillées (c’est une image !), d’illustres inconnus sont devenus de redoutables naufragés, etc.-etc.

C’est un lieu chargé d’histoire et d’émotions. Où flotte une atmosphère légère et douce, comme une brise d’été. Evidemment que Simon et Mimi en sont à l’origine, de cette ambiance. Sans eux, « Chez Simon » ne serait qu’un fast-food de plus, qu’un vulgaire kébab. Ils en ont fait un coffret à anecdotes, où l’on se sent ailleurs comme chez soi : car c’est bien là le secret de leur durée : entre un verre de bon banyuls sorti d’un authentique terroir haut-perché et un plat du jour qui sent bon la cuisine de aqui avec des recettes basées sur la France entière : « Chez Simon » donne de la couleur et du son (surtout à l’heure apéritive) à de bons petits plats excellemment mijotés par Mimi. Résultat : la cuisine, ouverte à tous les vents pour y déguster les produits locaux, est une véritable pièce de vie, sont les saveurs s’étendent jusqu’en terrasse.

Jeunes et anciens, ouvriers et médecins, musicos et élus, autochtones ou Bretons de Saint-André, ou touristes de passage, chômeurs ou joueurs-du-loto, saisonniers ou vignerons, dames-de-nage ou aviateurs, effrontés ou meuniers-tu-dors, tout le monde y vient, pour s’y mettre à table, pour s’y informer, pour s’offrir une parenthèse, pour voir les supernanas et les bogosses déambuler.

  • Chez Simon : 17, allée Jules-Aroles – 66700 Argelès-sur-Mer. Tél. 04 68 81 64 22.

 

 

Sandra et Emilie entourent Mimi.