L’affaire est complexe. Elle date de 2011. A cette époque, les époux Maryse et Antoine PARRA (le pas-encore-maire d’Argelès-sur-Mer), déposent un projet immobilier pour deux gîtes touristiques, sur leur propriété sise « Lieu-dit La Cerigue », territoire de la commune d’Argelès-sur-Mer. Le problème est que les terrains concernés sont classés en zone NC, c’est-à-dire « Non Constructible ». A l’occasion...