A l’appel de syndicats professionnels, d’instances patronales, de l’agence de développement économique (ADE-PMI) et des dirigeants de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de Perpignan et des Pyrénées-Orientales, plus de 300 chefs d’entreprise catalans – et non les moindres – entre autres ont soutenu l’appellation de « Pyrénées Méditerranée » dans le débat public qui a duré...