Les députés sarkozystes ont exprimé mardi leur inquiétude de voir les investitures pour les élections législatives de juin 2017 rebattues si Alain Juppé décidait, au cas où il gagnerait la primaire, de réserver des circonscriptions aux centristes. « On ne tient pas une majorité si on n’a pas une majorité absolue au sein d’un seul groupe »,...