Mis à part les convaincus de la première heure – ou de la dernière heure à l’image du député de la 1ère circonscription, Romain GRAU (LaREM/ La République En Marche)… – qui soutiennent le mouvement de création de la marque « Pays Catalan », davantage d’ailleurs par idéologie et conviction identitaires, voire par opportunisme, que par réalisme...