Si les professionnels américains du 7ème art s’occupaient sérieusement de cinéma et faisaient moins de politique, peut être, peut être alors qu’à l’occasion de la 89ème cérémonie de remise des Oscar nous n’aurions pas assisté à la bourde entre « Moonlight » et « La La Land » qui a gâché la soirée… et qui a démontré un sacré...