« Confinement : tolérance zéro pour les funérailles mais achat de la paix sociale dans les quartiers sensibles Lors d’un contrôle routier des forces de l’ordre le 28 mars, un convoi funéraire se dirigeant vers le crématorium de Canet-en-Roussillon est arrêté. Le conseiller funéraire a oublié son attestation. Bien qu’il accompagne la dépouille, la famille...