C’est le journal Les Échos daté de ce lundi 6 juin 2011, qui le confirme en page 26, sous la plume de son correspondant à Bordeaux, Frank Niedercorn : « Après s’être débarrassé de S3G, sa filiale de journaux gratuits, le Groupe Sud Ouest poursuit les restructurations. L’entreprise, dirigée par Jean-Pierre Jeantet, a prévu de s’attaquer...