La presse française s’enflamme autour de ce qu’il convient d’appeler désormais « l’affaire BENALLA » : le journal Le Monde est convaincu d’avoir trouver là son « scoop de l’année », les journalistes français vont enfin pouvoir régler leurs comptes avec un Président de la République impérieux qui les méprise (souvent d’ailleurs très justement), Emmanuel MACRON… Alors, depuis cinq...