Autour du président de la Fédération française des ports de plaisance (FFPP), Serge Pallares, toutes les fédérations se sont mobilisées « afin de faire obstacle à une mesure discriminatoire qui laisse craindre un transfert massif de charges au détriment des plaisanciers, elle reviendrait à faire supporter aux seuls plaisanciers le coût d’une mission d’intérêt général...