twitter    RSS  
Posts tagged "Conseil municipal d’Argelès-sur-Mer"

Argelès-sur-Mer/ Mairie : un bien coûteux téléphone…

Une lecture attentive de la note de synthèse du conseil municipal d’Argelès-sur-Mer du 17 février peut provoquer certaines surprises…   Ainsi, on y apprend que le conseil municipal – question 4 : cession d’actifs – Ouillade.eu du 12 février -,  a accepté que les équipements informatiques mis à la disposition du Directeur général des services...
>>lire la suite

Argelès-sur-Mer/ Marché artisanal d’été dans le Bois de pins : Charles Campigna interpelle les élus de la Majorité municipale sur les risques…

Dans une lettre adressée aux élus du Conseil Municipal d’Argelès-sur-Mer, Charles Campigna s’inquiète à propos de la sécurité publique in-situ… -« Pour votre sécurité, évaluation des risques par les pompiers. Pourquoi le maire d’Argelès-sur-Mer Antoine Parra, sa première adjointe, Julie Sanz et toute la Majorité municipale refusent-ils l’évaluation des risques par les pompiers sur l’implantation de...
>>lire la suite

Argelès-plage/ Conseil municipal et Bois de pins : unanimité… Poisson d’Avril ! Mais pas pour le dernier dada du maire, à savoir l’installation de casots entre les arbres !

  L’idée est venue de l’un de nos contributeurs rédactionnels et, le moins qu’on puisse écrire, c’est qu’elle a fait réagir, même si l’info n’était pas totalement dépourvue d’écaille. Parmi les réactions, nous privilégierons celle de Charles Campigna, élu de l’Opposition au Conseil Municipal d’Argelès-sur-Mer (récit de la séance municipale rapporté par le conseiller municipal...
>>lire la suite

Argelès-sur-Mer/ Flambée de l’insécurité : « L’enquête suit son cours, aucune interpellation à ce jour » selon l’adjointe en charge de la Police Municipale

Une fois de plus, la séance du Conseil municipal d’Argelès-sur-Mer, qui s’est tenue hier soir, a donné lieu à une grande pièce de théâtre… Version langue de bois, difficile de faire mieux ! Extraits de morceaux choisis…   – Charles Campigna, chef de file de l’Opposition municipale : il y a quelques jours Monsieur le...
>>lire la suite