Preuve supplémentaire du malaise commercial en centre-ville : on a appris hier que l’une des enseignes les plus mineuses perpignanaises, la brasserie « Café de la Paix », place Arago à Perpignan, situé pile poil face au Palais de justice, s’apprêterait à mettre en place un plan social « en raison de grandes difficultés financières ». Véritable locomotive du...