Suite à l’article paru sur Ouillade l’année dernière, et après que Mme Oriot « s’est longuement épanchée dans les pages du journal local et d’un hebdomadaire avec la complaisante complicité de journalistes qui m’accablaient, le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Paris vient de rendre ce jour un jugement en ma pleine faveur (voir ci-dessous), condamnant...