Des excuses pour mes mots, et des explications sur ce qui a conduit à ces mots : la défense de l’important travail collectif des agents des collectivités territoriales et de l’Etat avec les habitants pour répondre à l’urgence urbaine et humaine du quartier Saint Jacques. « Dialogue et échange constructif avec Stéphane BERN que je remercie...