twitter    RSS  
Posts tagged "Abdallah Krouk"

Bazoches-Lès-Bray/ Seine-et-Marne : Citoyens Français Harkis… à part entière et gravé dans le marbre de l’Histoire de la Vème République !

  Le Groupe de travail de transition exemplaire et impartial à l’article 1er de la constitution du 4 octobre 1958, représenté par Abdallah KROUK et Nasser NOUALI, ont eu l’honneur de participer à la cérémonie de la première plaque « mentionnant le qualificatif de nos frères Citoyens français harkis auxiliaires de police de 1959 à 1962 »,...
>>lire la suite

France/ Harkis : rapport du groupe de travail de transition de l’article 1er de la Constitution du 4 octobre 1958

Suite aux differentes interventions Abdallah KROUK et Nasser NOUALI depuis la création de leur groupe de transition à l’article 1er du 4 octobre 1958, dont la colonne vertébrale est la citoyenneté légitime des anciens combattants harkis et leurs enfants, et après plusieurs articles de presse écrit et notamment publié dans les quotidiens régionaux La Dépêche...
>>lire la suite

Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée : Groupe de travail à l’article 1er de la Constitution du 4 octobre 1958

Communiqué de presse.   Constat du groupe de travail de transition à l’article 1er de la constitution du 4 octobre 1958   « Abdallah KROUK et Nasser NOUALI du Groupe de travail de transition à l’article 1er de la constitution du 4 octobre 1958 de la composante citoyens français, anciens combattants harkis et leurs descendants constate...
>>lire la suite

P-O/ Groupe de travail : « Pour la justice de la composante citoyenneté française-anciens-combattants-harkis et leurs descendants »

Abdallah KROUK et Nasser NOUALI du groupe de travail de transition impartial et exemplaire de l’article 1er de la Constitution communiquent :   « Du 4 octobre 1958 de la Vème République pour la justice de la composante citoyenneté français anciens combattants harkis et leurs descendants, re-mémorisent l’histoire, à savoir que le Bachagha BOUALEM a été...
>>lire la suite

Graulhet/ Tarn : les harkis et leurs descendants se sont réunis « afin de rétablir la vérité historique »… ils se retrouveront devant le Mémorial de Rivesaltes, le samedi 12 mai

Abdallah krouk et Nasser Nouali, du Groupe de travail de transition impartial et exemplaire à l’article 1er de la Constitution du 4 octobre 1958 de la Vème République pour la justice de la composante citoyenneté français anciens harkis et de leurs descendants font un récapitulatif de l’histoire de leurs aïeux à leurs pères.   « Notre...
>>lire la suite

Perpignan : le préfet Ceaux s’est entretenu avec les représentants du mouvement « Résistance Harkis »

La résistance des citoyens français anciens combattants harkis et leurs enfants dans les fondamentaux. Le 30 mars 2018, les représentants d’associations de la composante de citoyents franais anciens combattants harkis et leurs enfants de la région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée ont été conviés à la réunion qui s’est déroulée à la salle du Pôle santé travail, à...
>>lire la suite

Béziers/ Harkis du Sud : « On réclame nos droits, pas l’aumône »

Après Foix, Toulouse, Montpellier, ils ont rallié Béziers pour leur table ronde.   La communauté estime que les droits fondamentaux ont été transgressés. Ils sont venus de tout le grand Sud, de Toulouse à Montpellier, ce samedi-là 20 janvier, à la Maison des anciens combattants, pour faire entendre une seule voix au gouvernement, celle des...
>>lire la suite

P-O : « Justice et réparation pour les harkis »

  Communiqué de presse. « Des membres actifs de la Résistance harki demande au gouvernement, de demander au parlement l’autorisation de prendre par ordonnance en utilisant l’article 38 de la Constitution afin de régler définitivement le dossier harki comme le souhaite le Président de la République Française. Cela peut être accéléré par le Parlement en autorisant...
>>lire la suite

P-O : la communauté Harki dénonce « les manoeuvres politiques des partis LR et FN »

  Communiqué de presse « La France est bien responsable d’un crime contre l’humanité dit génocide à l’ égard des Harkis et leurs enfants. Elle est responsable de les avoir incarcérés et internés dans des camps en leur faisant subir une ségrégation raciale caractérisée soit une forme «  d’apartheid ». Deux parties qui se disent patriotes (M. Fillon...
>>lire la suite