Eh bien non, ce n’était pas la vraie Cher, mais avouez que…

 

Un temps, et alors que l’heure apéritive n’avait pas encore baissé le rideau, hier soir au restaurant Le Jardin de Collioure, une cliente s’approche du patron, Franck Fulliquet, el lui demande : « N’est-ce pas la chanteuse américaine Cher qui est à table là-bas ? ». Et à partir de là… feu ! Selfies, tous les smartphones ont crépité. Sauf que ce n’était pas Cher donnée !

Ce n’était pas Cherilyn Sarkisian (du vrai nom de Cher), merveilleuse chanteuse et actrice américaine, interprète de l’inoubliable « Believe » (1998), entr’autres tubes planétaires sortis de ses multiples talents, par ailleurs icône de la mode dans les années 70 et 80′ époques où ses tenues légères et sexy faisaient scandale en Amérique.

L’occasion de rappeler également, concernant la vraie Cher toujours, que sa dernière tournée mondiale – le Living Proof – Farewell tour (2002-2005) -, est entrée dans le Livre Guinness des records en tant que tournée la plus rémunératrice jamais effectuée par une artiste féminine (sources Wikipédia).