Ce vendredi 10 juin 2011, en matinée, comme c’est le cas traditionnellement un vendredi par mois, se tient une réunion du Bureau de l’agglo PMCA qui réunit tous les maires membres de cette collectivité territoriale. A défaut de pouvoir y participer personnellement, pour cause d’un empêchement de dernière minute, le maire doit obligatoirement se faire représenter par un membre de son conseil municipal. C’est là une règle établie par le président de l’agglo, Jean-Paul Alduy, unanimement acceptée, et qui jusqu’ici a toujours été respectée… Sauf ce matin !

Le Bureau s’est réuni pour la première fois en l’absence de tout(e) représentant(e) de la commune de… Villeneuve-de-la-Raho !

Il faut dire que depuis quelques jours les élus villeneuvois ont d’autres chats à fouetter… Ils sont quotidiennement pris à partie par leurs concitoyens à propos de l’implantation sur le territoire communal d’antennes-relais téléphoniques. L’affaire fait grand bruit, elle a même atterri dans tous les médias, et les habitants de ce village de près de 4 000 habitants situé au sud-ouest de ladite agglo, en ont visiblement marre. Ils ont décidé de saisir tous les pouvoirs et contre-pouvoirs accessibles afin de manifester leur hostilité à cette présence, il est vrai massive localement, d’antennes-relais téléphoniques qu’ils accusent de tous les maux. Ce matin encore, une délégation de Villeneuvois hostiles à ces antennes-relais téléphoniques, a occupé le hall d’entrée de l’Hôtel de PMCA, espérant y croiser Mme le maire, Jacqueline Irles, de par ailleurs député UMP de la 4ème circonscription et vice-présidente de l’agglo. Il n’en fut rien ! Puisque, comme nous le précisons ici, aucun élu de la commune de Villeneuve-de-la-Raho n’était présent ce matin à la grande messe mensuelle du Bureau de PMCA… Ni Mme le maire, ni son 1er adjoint, ni un autre adjoint. « C’est courage fuyons ! », a ricané un élu pourtant membre de la même famille politique que Mme Irles. Bonjour la solidarité ! Pourtant, ce matin, le Bureau de PMCA a examiné à l’ordre du jour de cette réunion des dossiers pour un montant global de près de… 5 millions d’euros. Ce n’est pas rien. « La commune de Villeneuve-de-la-Raho fait-elle toujours partie de l’agglo ? », devait ironiser un autre élu. Quand au sénateur-président de PMCA, Jean-Paul Alduy (UMP/ Parti radical), il a simplement précisé  « Que cette histoire d’implantations d’antennes-relais de la téléphonie mobile, ne relève pas de la compétence de l’agglo. En revanche, pour ce qui me concerne, et si on m’interpelle sur le sujet, j’irais dans le sens des décisions qui auront été prises par les maires… ». Ne sentez-vous pas là comme… un parfum de sénatoriale ?