L’autre week-end, un élu de la plaine du Roussillon décide d’aller effectuer une randonnée dans le Vallespir. En fin d’après-midi, le maire et sa famille regagne leur véhicule et, sur leur trajet, ils tombent face à face avec deux sangliers d’une centaine de kilos, dont l’un, particulièrement agressif, semblait blessé.

Impossible pour la famille de rejoindre son auto, les sangliers font face, à une dizaine de mètres devant elle, et l’ empêche de faire un pas plus en avant, en direction en tout cas du véhicule.

La famille décide alors de faire marche-arrière et d’aller se réfugier dans le bois. Les sangliers continuent de camper à proximité de l’auto à la manière de chiens de garde ! L’élu entraîne alors sa progéniture dans un endroit reculé, à l’écart de cette scène bien partie pour durer.

La famille emprunte un sentier qui la conduit sur les hauteurs. La nuit maintenant commence à tomber sérieusement. Arrivé à un sommet, le maire a l’idée d’utiliser son smartphone. Pas de bol ! Si la batterie de son téléphone mobile n’est pas déchargée, en revanche celui-ci ne capte aucun réseau. Les tentatives répétées s’avèrent toutes sans succès.

La nuit est pratiquement tombée, et même en allumant la lampe-torche de son smartphone l’élu n’arrive plus à trouver une issue de secours pour évacuer sa famille.

Finalement, l’antenne de son téléphone saisit une fréquence et l’élu peut alors donner l’alerte. Tout le monde sera hélitreuillé par sécurité et déposé dans le village le plus proche, où le maire et conseiller général n’a pas hésité à décommander un dîner pour accueillir et réconforter son collègue Premier magistrat, et l’inviter au restaurant avec toute sa famille.

Tout est bien qui finit bien, mais l’élu de la plaine du Roussillon reconnaît qu’il a eu « très très chaud ! Très sincèrement, surtout lorsque la nuit a commencé à tomber et que nous étions paumés dans le massif. Je remercie le maire qui nous a réconforté, il a été formidable dans sa générosité et surtout très efficace pour nous rassurer et nous remonter le moral ! ».