Une cérémonie pour qui ?

Réaction d’un Professeur de Droit

à la cérémonie de remise de diplômes organisée par l’UPVD

« Bon, alors c’est sûr, quand les caisses sont vides parce qu’on a trop dépensé par ailleurs (en mobilier de bureau par exemple…), il faut trouver des sous. Et voilà, la Fondation de l’UPVD organise de manière pompeuse, la cérémonie de remise des diplômes ce vendredi afin – selon la littérature officielle – de redonner « ses lettres de noblesse à une tradition française longtemps oubliée »…

Cérémonie de prestige avec spectacle de prestige (percussions) et invités prestigieux et sous le « parrainage » de Monsieur François MOLINS lui-même, qu’on ne présente plus, mais dont il faut préciser qu’il a effectué toutes ses études de Droit à la Faculté de Perpignan.

Très bien tout ça mais… parce qu’il y a un « mais » : c’est payant et c’est plutôt cher payé.

Etudiants et personnels administratifs de l’UPVD : 25 euros (cérémonie de remise de diplômes et spectacle) et il faut rajouter 20 euros si on veut être admis au cocktail (donc 45 euros par personne). On espère que les nouveaux doctorants et les majors de Master – ceux qui doivent monter sur scène- ne payent pas mais rien n’est précisé ?

Pour le public (donc les accompagnateurs des lauréats) c’est 36 euros. Il semble que ce soit sans le cocktail (cérémonie + spectacle)

Pour les mécènes et entreprises, c’est 56 euros : cérémonie + spectacle + cocktail mais un cocktail VIP ( ?). Il est précisé que si l’entreprise prend 10 places, c’est toujours 10 fois 56 euros mais on leur réserve deux mange-debout dans un espace séparé réservé aux VIP .

Voilà. Il semble donc que plutôt qu’une cérémonie de remise de diplômes de l’année passée, il s’agisse de redorer les finances de la Fondation UPVD dont le Président a fait sa « chose » et de flatter l’ego de certains en se servant des étudiants qui, à vingt jours du début de leurs examens, n’ont ni le temps ni les moyens financiers pour profiter de cette « belle » cérémonie (…) ».

Jacqueline AMIEL-DONAT

Professeur agrégée des Facultés de Droit

Ancien Doyen de la Fac de Droit

Fondatrice de l’IAE.