C’était un 14 avril, à l’espace de Juhègues : le docteur Marc MéDINA, maire de Torreilles, vice-président de la métropole Perpignan Méditerranée en charge du Tourisme, lançait son tout-premier « apéro de quartier », entouré d’une partie de son équipe municipale, d’un zeste de techniciens et de beaucoup d’habitants.

Un nouveau cocktail était né ! Et, le moins qu’on puisse écrire, c’est que Monsieur le maire y avait pris goût. Depuis, les « heures apéritives » se sont enchaînées jusqu’à la pause estivale en cours. Mais le calendrier est solidement ancré, le rythme reprendra dès la rentrée : le 22 septembre (secteur N°2), le 6 octobre (secteur N°6), le 27 octobre (secteur N°5), le 10 novembre (secteur N°8) et le 17 novembre (secteur N°1). Tous les quartiers de la commune de Torreilles seront arrosés.

L’idée lui est venue durant la campagne électorale des municipales de 2014 : « En faisant du porte-à-porte », confie Marc MéDINA. « Certains habitants n’étaient pas chez eux au moment de mon passage dans leur quartier, je me suis dit qu’il fallait organiser des réunions pour être sûr de toucher tout le monde, le maximum de personnes en tout cas. Certains nous ont ouvert leur garage, leur cour, pour qu’on puisse se réunir, j’ai trouvé ces échanges très intéressants, j’ai surtout découvert des problématiques qu’on évoque rarement lorsqu’on fait du porte-à-porte pour se présenter et diffuser le programme de l’équipe municipale ».

Au jeu des questions-réponses, tout le monde a la parole !

En 2015, un an tout juste après son élection à la mairie de Torreilles, Marc MéDINA décide de renouveler l’expérience « pour aller au plus près de la population et lui présenter les grands travaux d’investissement » qu’il souhaite mettre en œuvre.

La méthode plait. Pourtant, la municipalité est déjà très dynamique, voire une référence, dans la démocratie de proximité avec un réseau de délégués de quartier (qui sont réunis tous les trimestres), avec un portail sur site internet pour accéder plus facilement aux élus… « Mais visiblement tout cela était insuffisant », légende le maire de Torreilles. « Grâce à l’ensemble des retours de ces apéros de quartier nous arrivons à avoir une vision assez globale de ce qui peut dysfonctionner et ce qu’on peut corriger rapidement. Cela nous permet d’aller chercher et comprendre ce que la population pense de la municipalité, de savoir et de mesurer si nous sommes en phase avec elle, si elle aspire toujours à l’application de notre programme tel que nous le déroulons. A chaque fois, les réponses sont claires ».

Pendant une heure à une heure et demie en règle générale, élus, techniciens et riverains se mettent autour de la même table, et très sincèrement cela évite des conflits ouverts. « C’est la municipalité qui va vers les Torreillans, qui fait le premier pas, et je crois que la symbolique est là ; on me voit lors des animations, je reçois dans mon bureau, et en plus je vais à leur rencontre ». Pendant cette heure d’échanges, de dialogue, c’est Monsieur le maire qui se balade avec le micro parmi les habitants, qui leur tend le micro, qui leur donne directement et ouvertement la parole dans un jeu de la vérité en public basé sur des questions-réponses. Puis, le verre de l’amitié, ou plutôt « l’apéro de quartier », prend le relais autour d’une table dressée exclusivement avec des produis régionaux.

D’autres maires se sont déjà manifestés auprès de Marc MéDINA pour tester la méthode dans leur commune.

C’est ce qu’on appelle « un succès populaire », tout simplement.

 

(Avec l’aimable autorisation de la Rédaction du Journal@catalan).