Outre Yves PORTEIX, maire de Sorède, entouré de son conseil municipal, de nombreuses personnalités locales ont assisté, hier en début de soirée, à la salle des fêtes, à la traditionnelle cérémonie des vœux à la population. Parmi elles : Guy ESCLOPÉ, conseiller régional, les conseillers départementaux Martine ROLLAND et Robert GARRABE, Pierre AYLAGAS, président de la Communauté de Communes Albères-Côte Vermeille-Illibéris, Christian NAUTE, maire de Laroque-des-Albères, Francis MANENT, maire de Saint-André, Raymond LOPEZ maire de Saint-Génis-des-Fontaines, Antoine PARRA, maire d’Argelès-sur-Mer,  Jean Michel SOLE, maire de Banyuls-sur-Mer…

 

Dans son discours, le maire a abordé tous les sujets du moment, ainsi que les temps forts de la société.

Concernant par exemple la situation de la France en 2018 : « Force est de constater que, Depuis plusieurs semaines notre pays traverse une situation de grande tension. Le mouvement des gilets jaunes montre que les Français veulent plus de démocratie participative ; plus de considération ; plus de justice ; plus de pouvoir d’achat Tout cela me semble légitime. Pour avancer dans cette voie la violence n’est jamais une solution la responsabilité de tous et le respect des lois de la république doivent permettre l’expression libre des revendications ; le temps du dialogue et de l’échange est venu.
 
Tout le monde doit y prendre sa part et je constate que c’est le cas à Sorède sur le cahier des doléances et des propositions mis à disposition de tous. Me concernant je suis à votre disposition pour mener la concertation et la discussion avec l’impartialité dont doit faire preuve un élu de la République.
 
Je m’engage à faire tout mon possible pour faciliter la remontée de vos aspirations auprès des instances nationales, qui, seules, ont le pouvoir d’y répondre.

Même si tout le monde veut légitimement plus de démocratie, je tiens à souligner toutefois qu’il y a un moment clef : celui de l’élection et cette année, le 26 mai 2019, n’oublions pas les européennes… ».

Puis Yves PORTEIX a rappelé « le bilan de l’année écoulée dans la commune, et compte tenu du cadre budgétaire et réglementaire qui contraint forcément notre politique, je peux vous proposer des actions concrètes pour améliorer votre cadre de vie. 2018 fut une année forte en investissements :  2 258 000 € (+ 944 000 € de RAR), jamais, nous avions consacré une telle somme à Sorède. Elle fut, je le pense, bien utilisée : nous avons amélioré nos équipements structurants, pour aujourd’hui et pour nos enfants : 

Voirie, (Pup Coscolleda enfin terminé, rue des oliviers rue de la garrigue et réseaux Rue du mas Del Rost et du roc du midi, 3éme tronçon av vallée heureuse, Rue du conflent, Parking de la creu)

Réseau d’eau pluvial,

Dissimulation des réseaux secs dans le cœur du village (rue des châtaigniers rue des micocouliers rue et placette dû fourmiguer rue foun Del sabate rue des Lilas), pour l’embellissement du village.

– Transition énergétique : investissement dans l’électrique (voiture + borne), dans les énergies renouvelables (photovoltaïques pôle médical et complexe sportif), remplacement des lampes traditionnelles par des leds dans l’éclairage public. PCAET avec la CCACVI et le pays Pyrénées Méditerranée

Mise en sécurité avec le confortement des berges du Tassio, le débroussaillement,

Amélioration des chemins piétons (chemin piétonnier de la rive couverte),

Réalisation d’équipement de services (Pôle Médical Complexe sportif).

Acquisitions foncières : (ER5, Ribère, Deprade, Cazalet, Gizard, régularisation pour voirie) car aucun projet n’est possible sans avoir la maîtrise du foncier. Nous travaillons beaucoup notre aménagement urbain : avec les lotisseurs, nous réfléchissons pour des quartiers où il fait bon vivre, et donc en respectant les principes de Développement Durable (cheminement piétons, éclairage public…

« Tout cela, a souligné le maire de Sorède, nous l’avons fait en gérant les affaires de la commune en bon père de famille : nous connaissons tous les contraintes d’un budget pour notre famille, nous avons géré la commune de la même manière :  – Malgré une baisse de 100 000 € de la DGF depuis le début du mandat en 2014, (voire même de 120 000 € depuis 2010), 

– Malgré des contraintes règlementaires qui pèsent sur nos dépenses (obligations d’études pour la sécurité, pour la qualité de l’air, pour les travaux, …),   – Malgré la nécessité de reconstruire après les dégâts de 2011 (2 550 000 € dont 905 000 €) à la charge de la commune, Subventions de 1 645 000 €qui se décomposent comme suit : 1 030 000 € fonds de solidarité, 185 000 Département, 268 000 € Région et 213 000 € DETR ; 4 000 € Agence de l’eau.
 
– Nous avons pu investir plus que nous ne l’avons jamais fait en renégociant la dette (grâce à des taux d’intérêts relativement bas) et sans augmenter les impôts (depuis 2012). Cela signifie que ces travaux d’investissement pour l’avenir seront logiquement supportés par les Sorédiens dans l’avenir. Et c’est avec ce même souci de bonne gestion que je vous propose le plan d’actions 2019″.  
 

2019 sera consacrée à poursuivre l’amélioration du quotidien des Sorédiens. « Je vous écoute, je connais vos préoccupations, vous m’en faîtes part et je peux les partager : 
 
Il s’agit en grande partie d’améliorer votre quotidien :
 
– Cela passe en premier lieu par l’amélioration des voies qui vous permettent d’aller et de venir. Et quoi de plus légitime que la liberté d’aller et de venir !  C’est pourquoi, nous poursuivrons le grand chantier des voiries et des réseaux : Traverse du campet ; Rue du centre village ; Rue de la Gabarre ; Rue du llevan et marinade ; … – Cela passe en second lieu par la sécurité, et en effet, que ferions-nous d’une liberté sans sécurité ? : Nous poursuivrons nos actions en faveur de la sécurité publique (RISC, Débroussaillement, …) en faveur de votre sécurité personnelle (soutien à l’association des citoyens secours, recrutement de vigiles d’été, opération vacances tranquilles, voisins vigilants, …). La commune souhaite poursuivre son plan de déplacement doux et nous allons faire une étude pour améliorer les déplacements à vélo (piste cyclable pour accéder au complexe sportif et au collège). 
 
– L’amélioration de votre quotidien passe naturellement par la satisfaction de nos besoins. Besoin en logements, en santé, en éducation, en services…
 
Pour l’offre en logements, nous demandons aux lotisseurs de prévoir les logements sociaux (Coscolleda, Balcon des Albères, Résidence Antoine, Les Erres, Clos du Moulin, …). Nous avons-nous même le projet de réaliser un quartier en cœur de village à côté de l’école (ER5). L’OPAH, avec la CCACVI, pour la réhabilitation et la redynamisation du centre du village, sur 5 ans.
 
Pour rendre accessibles les services de santé, nous avons aidé les professionnels de santé à se réunir dans le pôle médical. La commune a souhaité proposer des locaux pour être plus attractive pour de nouveaux médecins.
 
Pour soutenir l’éducation de nos enfants, nous soutenons nos écoles : dans les locaux, les fournitures scolaires gratuites, les aides à l’enseignement avec les ATSEM, mais aussi l’entrée dans le numérique avec l’acquisition, après les tableaux interactifs en primaire, des tablettes en maternelle. Classe de neige.

Pour proposer les services du quotidien, nous travaillons en partenariat avec la communauté de communes Albères Côte Vermeille Illibéris afin de vous apporter des services quotidiens : eau, assainissement, déchets, recyclerie, éclairage public, crèche, médiathèque, cantine, centre de loisirs, accueil des touristes…
 
– L’amélioration de votre quotidien dépend enfin de la satisfaction de notre envie de loisirs et de partage. Pour ce faire, nous proposons de profiter des équipements de loisirs (Rourède et Jeux d’enfants espace Méditerranée). Nous avons le projet de revoir l’aménagement du Mas del Ca en partenariat avec la Vallée des Tortues.
 
 Nous vous proposons de continuer à profiter d’offres culturelles : soutien aux associations culturelles et sportives, Cinémaginaire et animations communales, projet d’agrandissement de la médiathèque et poursuite de la réhabilitation du château Lavail.

Nous n’oublions pas non plus notre patrimoine : Notre Dame du Château, dont un tronçon de la piste sera bientôt rénové. Remerciement à PASTOR pour l’aide apporté dans la rénovation du mur endommagé… Lavail, dont nous projetons d’entamer les démarches pour classer son église(…) ».