Comme chaque année le jeune mais non moins dynamique club du Rotary Saint-Cyprien Côte Radieuse, organise une action phare pour venir en soutien à une cause humanitaire, sociale ou en aide à des personnes fragiles

 

Avant-hier samedi 6 avril, c’est l’association ADEPO, présidé par Francis ROQUE, association qui se bat pour la reconnaissance du statut particulier des personnes atteintes de plusieurs handicaps, qui a été choisie et mise à l’honneur.
Ce n’est pas moins de 100 personnes qui se sont réunies au restaurant Le Clos des Lys à Perpignan.
Le propos introductif du Dr Katia GIOBBINI, présidente du club, a permis de rappeler que
« Notre action de ce soir s’inscrit dans l’esprit du Rotary. Nous voulons soutenir l’association ADEPO, association de défense des polyhandicapés, créée en 2000 pour défendre et revendiquer les droits de ces personnes. Elle a permis la création d’une structure spécialisée située à Argelès-sur-Mer qui accueille 35 résidents. ADEPO compte 257 membres, de par notamment l’action besogneuse de Francis ROQUE ici à mes côtés. La population polyhandicapée, compte environ 45 000 à 60 000 personnes en France et pas moins de 600 à 800 nouveaux cas par an » . Elle rappela aussi que le Rotary, par ses actions, « essaie d’améliorer les conditions de vie des personnes fragiles, avec un axe de stratégie pour la prévention et le traitement des maladies. »

Pour les non initiés, le Dr Katia GIOBBINI a souligné que « Le Rotary International est d’ailleurs en passe d’éradiquer la polio dans le monde grâce à des campagnes de vaccinations massives, il ne reste actuellement que 2 ou 3 cas recensés. »

Par ailleurs, elle ne manqua pas de remercier les Rotariens des autres clubs présents – les clubs de Perpignan Agly, Perpignan Doyen et celui de Prades – tout en finissant son propos en remerciant tous les membres du club de Saint-Cyprien pour leur implication.
Francis ROQUE, président de l’ADEPO, véritable cheville ouvrière, rappela que « nous parlons de l’association d’handicap moteur et mental au plus haut degré, il retraça rapidement le long combat qui amena certaines avancées, jamais suffisantes certes, mais sur lesquelles l’espoir des familles s’appuient »… et, à son tour, remercia le Club Rotary « pour son soutien sans faille et pour la qualité de cette soirée ».
Les personnes présentes ont pu par la suite participer à une vente aux enchères de vins de l’entreprise CAZES, animée par Claude ESPIAGO de « la maison ESPIAGO des petites halles » à Perpignan et Emmanuel CAZES, digne représentant de la famille CAZES.
Après la présentation des cépages, terroirs et de l’histoire de certaines bouteilles dont un millésime de 1945, mais aussi de 1955, 1956 , 1957, 1960 1961 en vin doux naturels (VDN) de chez CAZES… la vente continua avec la vente de vin bio du groupe ADVINI, ainsi que des vins locaux, mais aussi de Cahors et du Haut-Médoc.
Au-delà du plaisir épicurien des acquéreurs, les organisateurs ont salué tous les participants qui ont permis de collecter une belle recette, le produit de cette vente, étant reversé à l’association pour continuer à soutenir le combat des familles touchées.
La manifestation s’est poursuivie jusque tard dans la soirée, toujours dans le cadre agréable du Clos des Lys.
A noter pèle-mêle la présence de Jean SOL, sénateur des P-O, de personnalités locales Madi GUIZARD, les pharmaciens Claude GOT, Gérard SAUREL, mais aussi Christophe GUITTON, Marc De BESOMBES, maire de l’Albere, Alexandre PUIGNAU, maire de Les Cluses, Lionel NADAL, de Port-Vendres…
« Un grand merci à tous les membres de ce Club Rotary, pour leur investissement pour une cause aussi noble que le soutien aux polyhandicapés ».