Alors qu’il fait partie des personnalités roussillonnaises exerçant des activités de premier plan au niveau national – et qu’il a contribué grandement à dépoussiérer l’image du nautisme régional ainsi qu’à le repositionner à l’échelle européenne – Serge PALLARES, directeur du port de Saint-Cyprien, président de la puissante Fédération Française des Ports de Plaisance (FFPP), fait partie des grands oubliés dans leurs propres camps politiques sur les listes régionales, dans le quota des décideurs, à moins de 60 jours du scrutin.

Comme lui, on pourrait citer plusieurs noms de leaders catalans, devenus influents à Paris ou Barcelone, à Toulouse ou Montpellier, et qui pourtant ne figurent dans aucun casting lorsqu’il s’agit de positionner notre territoire.

En attendant, en haut-lieu, on connaît et reconnaît les compétences de Serge PALLARES puisque la rumeur devient de plus en plus insistante pour dire qu’il serait pressenti pour occuper de « hautes fonctions »