Il y avait du monde, beaucoup, beaucoup de monde, samedi soir, à la Halle aux Sports de Prades, où le maire et conseiller départemental, Jean CASTEX (LR/ Les Républicains), ancien secrétaire général du palais de l’Elysée (sous la présidence de Nicolas Sarkozy), entouré de son conseil municipal, présentait ses vœux à la population.

Nombreux étaient entre autres les élus, et pas seulement du coin, parmi eux : Robert VILA (LR), le maire de Saint-Estève, également conseiller départemental, José MONTESSINO, maire d’Eus… et venu de l’autre bout du territoire – en campagne pour les élections sénatoriales programmées à l’automne prochain – Jean-Pierre ROMéRO (LR), maire de Port-Vendres, suppléant du sénateur François CALVET, maire de Le Soler. Ainsi que Danièle PAGèS (LR), conseillère municipale et communautaire de Perpignan, candidate aux législatives sur cette 3ème circonscription… Sans oublier, au tout-premier rang des personnalités locales, Marie-Cécile PONS, présidente du Club 89 des Pyrénées-Orientales, toujours très entourée.

Au regard de ce parterre de décideurs et décisionnaires, il est permis de s’interroger sur « Pourquoi Jean CASTEX n’est pas dans le casting département, ni candidat aux législatives ni candidat aux sénatoriales ? ». Bizarre, bizarre…

En tout cas, d’un avis unanime, devant plus de 600 spectateurs, Jean CASTEX a, convaincant, avec beaucoup de talent, force et détails, développé les projets pour sa commune… « tous budgétisés ! », s’est enthousiasmée une supportrice, dans une foule conquise. Avec, en prime, la très grande classe de Monsieur le maire !