Salle comble (environ 700 personnes !) pour la traditionnelle cérémonie des vœux du maire de Port-Vendres, Jean-Pierre Roméro, à la population. Au premier rang, parmi les personnalités, notamment : Bernard Fourcade, président de la CCI’66 et Michel Moly, 1er vice-président du Département

 

Le conseil municipal des enfants

Le trophée pour la colonel Alis !

 

 

Devant un parterre de plus de 700 personnes, personnalités représentant le Conseil Départemental, la communauté de communes Albères-Côte Vermeille-Illibéris, les maires des communes voisines, et Port-Vendrais, le maire et son Conseil municipal ont présenté à la population leurs vœux 2020 pour la dernière fois dans cette mandature.

Sobre et empreint d’émotion, le maire de Port-Vendres a déroulé ses vœux avec la réserve de mise en cette période électorale.
La tempête Gloria, responsable du report de la cérémonie, a fourni l’occasion de saluer la pertinence du PCS (le Plan Communal de Sauvegarde), rappelant l’efficacité du dispositif et des mesures mises en place ainsi que des travaux réalisés pour la sécurité des habitants.
Après un hommage appuyé au conseil municipal des enfants, le maire a rappelé les chantiers en cours destinés à améliorer le quotidien des Port-vendrais, tant sur le plan matériel et économique que culturel, tels que : le Centre culturel, le Dojo, le quai Joly dans le cadre du plan global d’amélioration de l’esthétique des espaces portuaires et urbains inscrit dans la convention interface ville-port conclue avec le Département.

Jean-Pierre Roméro a salué la décision du président de la CCI’66 « de confier à la Ville la gestion de la redoute Béar abritant le mémorial de Sidi Ferruch dédié aux Français d’Algérie ».
Le discours conclut sur les deux grandes priorités, deux dossiers qui voient aujourd’hui leur concrétisation :

-l’ouverture prochaine de la médiathèque qui se situe idéalement dans l’espace culturel emblématique de la place royale de l’Obélisque ;

-l’achèvement imminent des travaux de la maison de santé.
Evoquant l’actualité de la campagne électorale : « je souhaite que la campagne et le débat se déroulent de façon digne et respectueuse, que les idées, les arguments l’emportent sur les attaques et les querelles personnelles. Nous avons tous besoin de rassemblement, d’écoute, de dialogue et d’apaisement », Jean-Pierre Roméro lançait, ému, « à chacune et chacun d’entre vous, en vous réitérant mes vœux les meilleurs pour 2020, je veux exprimer ma vive affection et mon profond attachement ».

 

Les médaillés de la Ville