Les élèves de la Préparation Militaire Marine (PMM’66) de la caserne de Perpignan, avec leurs instructeurs, posant derrière Mme Janine FORT, la sœur du quartier-maître radio Jean-François FORT, et le maire de Port-Vendres, Jean-Pierre ROMéRO

Jean-Pierre ROMéRO, Mme Janine FORT et Louis, élève du lycée Arago à Perpignan ainsi qu’inscrit à la PMM’66, il a exactement l’âge de Jean-François FORT lorsque ce dernier disparait en 1968 avec l’équipage de la Minerve

 

La cérémonie hommage au quartier-maître radio Jean-François FORT qui s’est tenue ce samedi 28 septembre 2019 en fin de matinée au ciné-théâtre Le Vauban, à Port-Vendres, à l’initiative de la municipalité, était particulièrement émouvante. Elle a rassemblé aux côtés du maire, Jean-Pierre ROMéRO, du lieutenant de vaisseau Ludovic LOBJOIS et du commandant Claude RAZOULS, l’ensemble des élèves de la Préparation Militaire Marine de Perpignan (PMM’66), des élus de la commune, des marins et des équipages actuellement présents en baie de Port-Vendres.

Tout cela en présence de Janine FORT, la sœur de Jean-François FORT, disparu le 27 janvier 1968 avec les 51 autres membres de l’équipage du sous-marin Minerve (un sous-marin d’attaque à propulsion diésel-électrique), qui a coulé au large de Toulon (Var), alors qu’il n’avait que dix-huit ans. L’épave de la Minerve n’a pu être localisée que plus d’un demi-siècle plus tard, grâce à un drone et aux nouvelles technologies, c’était le 16 juillet dernier. L’équipage était âgé de 18 à 32 ans et il était composé de : 6 officiers, 16 officiers mariniers et 30 quartiers-maîtres et matelots.

 

Sur scène lors de la conférence, Ludovic LOBJOIS et Jean-Pierre ROMéRO

 

Comme l’a souligné le maire de Port-Vendres en préambule à son discours-hommage : « Le nom du jeune port-vendrais Jean-François FORT est gravé à jamais dans nos mémoires. A chacune de nos commémorations, grâce à la présence assidue de la préparation militaire marine (PMM) dont le fanion arbore fièrement le nom du quartier-maître radio FORT aux côtés du blason de la ville de Port-Vendres, nos pensées vont vers ce jeune marin de 18 ans, perdu en mer avec ses compagnons à bord de la Minerve. La découverte de l’épave du sous-marin par plus de 2 370 mètres de fond et à 45 kilomètres au sud des côtes toulonnaises, ravive la douleur en même temps qu’elle doit permettre de faire son deuil. Ma première pensée va à la famille, bien sûr à vous Mme Janine FORT, sœur de Jean-François, notre valeureux marin. Je sais combien vous souhaitiez participer aux moments intenses qu’ont vécus les familles de l’équipage martyr, les 14 et 15 septembre derniers en présence de Mme la ministre des Armées, Florence PARLY (…). Je tiens à remercier Ludovic LOBJOIS pour toutes ses actions en faveur des jeunes de la PMM, ces jeunes qui sont la fierté de la Marine nationale et qui marcheront courageusement, n’en doutons pas, sur les traces de leurs aînés qui ont payé de leur vie leur dévouement à la nation. Grâce à vous, Ludovic, nous allons pouvoir vivre, ensemble, autour de la famille de Jean-François FORT, ces instants de souvenirs à la fois douloureux et plein d’émotion ».

Prenant sur scène le relais de Jean-Pierre ROMéRO, Ludovic LOBJOIS a ensuite commenté un diaporama, légendé par de nombreux détails, retraçant l’histoire de la Minerve jusqu’à la cérémonie, à Toulon, les 14 et 15 septembre derniers, devant le Monument national des sous-mariniers. Hommage qui a rassemblé plus de 300 personnes, qui s’est poursuivi à bord du porte-hélicoptère Tonnerre, à l’aplomb de la sépulture marine des cinquante-deux disparus de la Minerve. Comme le précisera le maire de Port-Vendres dans son discours : « Les familles se sont recueillies après cinquante-et-un an de doutes, de désespoir alourdi par l’ignorance et l’obscurité totale ».

 

Pendant le diaporama…

 

Le commandant Claude RAZOULS et le lieutenant de vaisseau Ludovic LOBJOIS

Pendant le verre de l’amitié, Mme Janine FORT a pu s’entretenir avec des élèves de la PMM’66