Aujourd’hui, la commune de Port-Vendres rendait un hommage solennel aux « Morts pour la France » pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie.

Un demi-siècle après ces douloureux événements, le pays se souvient toujours avec tristesse des 23 000 combattants qui ont perdu la vie en Afrique du nord entre 1952 et 1962.

« Appelés du contingent, militaires de carrière, harkis, membres des formations supplétives et assimilées, membres des forces de l’ordre, tous ont servi la république avec courage, loyauté et abnégation. Nous n’oublierons jamais leur sacrifice », a souligné le maire, Jean-Pierre ROMéRO, lors de son discours.