Parmi les personnalités roussillonnaises tombées sous le charme de L’Hermione : Laurent GAUZE, président de l’Agence de Développement Economique (ADE-PMI), François CALVET, sénateur des P-O, Jean-Pierre ROMéRO, maire de Port-Vendres, Jean SOL, sénateur des P-O, Michel GUALLAR, président de la Chambre d’Agriculture du Roussillon (de gauche à droite).

 

Des élus locaux, des décideurs, des chefs d’entreprise, des artistes, des habitants venus des quatre coins du département, mais aussi et surtout des milliers de badauds, d’anonymes, dont certains habitués à suivre L’Hermione sur toutes les façades maritimes, de l’Atlantique à la Méditerranée, dès que la célèbre frégate est annoncée, fait la moindre escale, pointe le bout de sa proue…

Cette célèbre frégate qui amena La Fayette en Amérique, le 20 février 1780, a été en service de 1779 à 1793. Sa réplique, construite dans les années 90, n’a pas pris une ride ! Partout où elle passe, où elle « se produit », le spectacle est garanti. Véritable phénomène de curiosité et d’architecture navale, elle séduit un large public, intergénérationnel, nous l’avons encore constaté le week-end dernier à Port-Vendres, où l’on a pu voir des files d’attentes pour accéder à son bord aussi longues que le Titanic !

 

Le sénateur François CALVET n’a pu résister à la tentation de prendre la barre… mais il n’a pas osé prendre la mer, rassurons ses supporters !