Environ 400 personnes ont assisté aux obsèques de Maryse AVALLONE, née Camps à Port-Vendres, dans l’après-midi de ce lundi 9 octobre 2017, en l’église Notre-Dame de Bonne Nouvelle, à Port-Vendres.

Parents, amis, élus, décideurs, chefs d’entreprise, pêcheurs, anonymes venus de Port-Vendres, de Collioure, de toute la Côte Vermeille et au-delà, ont formé une foule des copains d’abord compacte, autour de la famille.

L’abbé Martin GABET a prononcé la bénédiction dans cette église du 19ème siècle, remarquable par son architecture originale de style romano-byzantin en façade.

Toutes les générations, tout le rugby de la Côte, tous les milieux associatifs, culturels et catalans, avaient tenus à être présents pour rendre un dernier puissant hommage – sous un ciel incroyablement bleu, sans une tâche – « à la fée de la baie de Paulilles », Maryse, grande dame au cœur d’or, qui a vu défiler, pendant des décennies, sur sa terrasse du restaurant Sol é Mio, le meilleur d’un Roussillon éternellement ensoleillé, chaleureux, généreux, résistant à toutes les modes. Pendant longtemps, longtemps encore, nous garderons les yeux ouverts sur la plage de Paulilles en ligne de mire.