Communiqué

Durant ces deux mois de confinement, beaucoup de corporations ont été mises à l’honneur, ceux que l’on a surnommés « les héros du quotidien », travailleurs de premières lignes ; et puis il y a toutes ces personnes dont on n’a pas parlé, parce qu’elles ont travaillé dans l’ombre, sans faire de bruit, mais tellement efficacement, avec empathie et dévouement.
A Port-Vendres, l’association Présence, Ecoute et Réconfort en est un bel exemple. Durant ces huit semaines, sa présidente, Marie-José Chiajese, soutenue et aidée par ses bénévoles, a œuvré sans compter pour prendre soin de ses adhérents, essentiellement des personnes du troisième âge : des appels téléphoniques chaque jour, pour prendre des nouvelles, des colis portés à leur domicile pour leur anniversaire, leurs courses assumées pour celles qui ne pouvaient pas se déplacer ou juste quelques mots d’amitié pour remonter le moral.

Et à côté de tout ce dévouement, l’association est allée au delà de sa fonction première et a tenu à récompenser tous les corps de métiers qui étaient chaque jour exposés en première ligne ; c’est ainsi que des centaines de paniers garnis ont été confectionnés et livrés aux infirmiers et infirmières, aux aides ménagères, aux deux pharmacies, à tout le personnel de la maison de retraite, aux pompiers, aux ambulanciers, aux personnels de ramassage des déchets, aux kinésithérapeutes… ce sont plus de deux cents colis qui ont été offerts, sur les seuls fonds de l’association.

On peut dire que ces trois mots « présence, écoute et réconfort » ont alors pris tout leur sens et les nombreux témoignages de remerciement sur les réseaux sociaux sont la preuve de la surprise des destinataires et du bonheur qu’une telle reconnaissance leur a apporté.

Quand on demande à Marie-José Chiajese pourquoi a-t-elle fait tout ça, sa réponse est simple et émouvante : « parce qu’ils le méritent » !
Rendons ici un hommage chaleureux à toutes ces personnes qui, au risque de leur santé, ont donné de leur temps, faisant preuve d’abnégation, d’altruisme et de tant d’humanité et de solidarité.
Marie-José Chiajese tient à annoncer qu’après la remise des colis de Noël à ses adhérents en fin d’année, son association « sera mise en sommeil, pour des raisons personnelles » ; mais il ne fait aucun doute que ses actions resteront un exemple à suivre et qu’elles seront gravées dans le coeur de beaucoup.