Engagée dans le soutien des actions en faveur du Devoir de Mémoire, la commune du Barcarès a accueilli la cérémonie annuelle de remise nationale des différents Prix Zakhor Pour La Mémoire 2016, présidée par le Perpignanais Philippe BENGUIGUI.

Dans ce cadre, la municipalité a eu l’immense honneur de recevoir Maître Serge KLARSFELD et son épouse Beate KLARSFELD qui ont donné une conférence unique, le samedi 18 Juin 2016, à 17h30, à l’Auditorium de la Maison des associations, à l’issue de la commémoration de l’Appel du 18 Juin qui s’est déroulé à 17h, au Rond-point de l’Appel du 18 Juin 1940.

Le couple a partagé avec le public « le combat d’une vie », et a présenté également ses derniers ouvrages. Ensemble, ils ont sillonné le monde, pour débusquer les criminels nazis, d’où leur surnom de « chasseurs de nazis ». On leur doit notamment le procès de Klaus Barbie, ainsi que ceux de Bousquet, Touvier, Leguay et Papon. Leur engagement fut et reste total, sans concession. À l’occasion de cette conférence, Beate et Serge KLARSFELD ont retracé leurs quarante-cinq années de combat pour la mémoire des victimes de la Shoah. Ce fut une occasion exceptionnelle de rencontrer ce couple qui a marqué notre Histoire.

Un Lien Historique avec le Barcarès

Inauguration du « Rond-point Arno KLARSFELD », hier dimanche 19 Juin 2016.

Arno KLARSFELD, père de Serge KLARSFELD engagé volontaire pour combattre le nazisme, fut incorporé le 14 novembre 1939 au 22è Régiment de Marche de Volontaires Etrangers constitué au camp militaire de la plage du Lido, cité à l’ordre de l’Armée lors de la bataille de la Somme. Fait prisonnier, le 6 juin 1940, Arno KLARSFELD parvint à s’évader et fut démobilisé à Montpellier le 29 mars 1941. Arrêté par les nazis, Arno KLARSFELD fut déporté le 28 octobre 1943 au camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau où il périt aux côtés de plus d’un million de victimes dont 90% étaient des juifs. C’est avec émotion que la municipalité et son maire Alain FERRAND, ont donc accueilli 77 ans plus tard, son fils, Serge KLARSFELD, ainsi que sa famille, qui mènent depuis lors un combat inlassable pour traquer, juger et condamner les criminels nazis et transmettre ainsi la mémoire de la Shoah.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence de toute la famille KLARSFELD, dont Arno KLARSFELD, conseiller d’Etat, de Philippe VIGNES, préfet des Pyrénées-Orientales, et de Anita MAZOR, Consul général de l’Etat d’Israël en France, aux côtés de très nombreuses personnalités.

Remise Nationale des Différents Prix Zakhor Pour La Mémoire

L’association Zakhor pour la mémoire, prône l’importance de la transmission du devoir de Mémoire et d’Histoire avec cette nécessité de se souvenir. En hébreu, « Zakhor » signifie « Souviens-toi ». Tous les deux ans, l’association décerne les différents Prix « Zakhor Pour La Mémoire » à des hommes et des femmes engagés pour le Devoir de Mémoire, afin de récompenser soit un engagement pour une action qui perpétue la mémoire, soit un travail, soit une œuvre conséquente ayant fait l’objet d’une réflexion significative sur les thèmes de la mémoire de la Shoah, ou de la tolérance, ou de l’humanisme, ou encore de la lutte contre toutes les formes d’exclusions.

Les Lauréats 2016, sont :

  • Prix Zakhor Pour la Mémoire : Alain FERRAND, maire du Barcarès.

  • Prix Mémoire et Lumière : Michaël IANCU, Directeur de l’Institut Maïmonide.

  • Prix Mémoire et Fraternité : Aimée ALBERTY, auteur et Interprète de la chanson « Rêve de Paix ».

  • Prix Mémoire et Civisme : Michel Amar MENIKER, président du Collectif Génération Harki Mémoire et Vérité.

  • Prix Histoire Mémoire et Education en Pays Catalan : « Le Théâtre Chez Soi », pour la création de la pièce de Théâtre « N’oublie jamais ».

La cérémonie de remise nationale des différents Prix Zakhor Pour La Mémoire s’est également déroulée hier dimanche 19 Juin au Mas de l’Ille au Barcarès, faisant suite à l’inauguration du Rond-point « Arno KLARSFELD » à 10h, en présence de Philippe VIGNES, Préfet des Pyrénées Orientales, de Anita MAZOR, Consul général de l’Etat d’Israël en France, de Maître Serge KLARSFELD et son épouse Beate KLARSFELD, président de l’Association Fils et Filles des Déportés Juifs de France, ambassadeurs honoraires et Envoyés Spéciaux de l’UNESCO, de Arno KLARSFELD, conseiller d’Etat et de Alain FERRAND, maire du Barcarès, conseiller délégué communautaire Perpignan Méditerranée Métropole aux côtés de très nombreuses personnalités.